Le tournant de la BCE vers l’économie réelle

La BCE a annoncé le 10 mars dernier un tournant dans l’histoire de la politique monétaire de l’Union européenne. Même s’il n’y a pas de grands bouleversements à identifier, on constate tout de même une volonté d’impacter plus concrètement sur l’économie réelle de la part de l’institution. Les personnes qui désirent trader en ligne doivent donc tirer impérativement les conséquences de ces évolutions, et ce peu importe le marché où elles sont positionnées (forex, action, option binaire…).

On a donc pu assister à l’annonce d’un renforcement qualitatif du programme déjà mis en œuvre par la Banque Centrale Européenne avec la mise en place d’un rachat d’actifs plus important qui sera désormais de 20 milliards d’euros par mois. Cette augmentation constitue une hausse d’un tiers en termes de rachat d’actifs, en comparaison de ce qui se fait actuellement. De plus, le président de la BCE a également confirmé une nouvelle baisse des taux de prêts à long terme à destination des banques.

Rachat d’actifs d’entreprises et TLTRO

Cette volonté de s’inscrire dans l’économie réelle s’illustre donc par la mise en place de deux principales mesures que sont l’élargissement des rachats d’actifs pour la dette privée ainsi que la mise en place du TLTRO. C’est la première fois que la Banque Centrale Européenne désire racheter de la dette d’entreprises en émettant la possibilité de pouvoir racheter jusqu’à 50% d’agences supranationales. Notons qu’une autre institution européenne d’envergure, la Banque européenne d’investissement, a également annoncé son intention d’aller dans la même direction. L’autre mécanisme intéressant en ce sens est donc le TLTRO qui permet à la BCE de pouvoir effectuer des prêts à long terme pour les banques sur un horizon de 4 ans. Le but est d’avoir un impact positif sur les prêts bancaires et d’inciter les banques à également s’orienter de plus en plus vers des actions qui auront un impact sur l’économie réelle.